Quel qu’en soit le coût…

L’histoire prend toujours de ces détours inattendus : on la réclame depuis des années, c’est finalement un virus qui conduit les économies les plus libérales et les plus polluantes, Chine et Etats-Unis en tête, à s’imposer une diète radicale. Et qui épargne étonnamment, pour le moment, le continent le plus modéré.

Lire la suite..

Sourced through Scoop.it from: www.influencia.net

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.