« Porter du neuf n’est plus un marqueur culturel, ni économique » : quand les marques se mettent aux vêtements d’occasion

Face au succès de Vinted et du vintage, le prêt-à-porter contre-attaque. Comme Petit Bateau, Weston, Camaïeu ou Cyrillus qui proposent désormais leurs propres collections de seconde main.

Lire / Voir la suite..

Sourced through Scoop.it from: www.lemonde.fr

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.