Pepe jeans étranglé par sa dette

Le groupe, détenteur des marques Pepe jeans, Hackett et Façonnable et propriété du holding libanais M1 est en perte depuis plusieurs années. En 2017, le déficit atteignait déjà 13 millions d’euros. Le groupe d’habillement a fait appel à McKinsey pour un plan d’ajustement de sa dette et travaille sur son refinancement avec Rothschild

Lire la suite..

Sourced through Scoop.it from: fashionunited.fr

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.