Travail forcé au Xinjiang: une firme américaine rompt avec un fournisseur chinois

Une firme américaine d’habillement de sport va rompre ses relations avec un fournisseur chinois, de peur que celui-ci recoure au travail forcé dans des camps d’internement au Xinjiang, région où Pékin détient en masse des membres de l’ethnie musulmane Ouïghour.

Lire la suite..

Sourced through Scoop.it from: fashionunited.fr

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.